La Guerre en RDC: Ceux qui ont financé les guerres en RDC, les masques tombent.

Au départ, les Tutsi Rwandais en connivence avec leurs mentors américains notamment certains démocrates dont BILL CLINTON en premier avaient échoué de prendre 300Kms du nord-est au sud-est de la RDC, selon les accords de l’EMERA ; trois parties de notre pays auraient dû revenir ainsi au Burundi, à l’Uganda et au Rwanda. Ces mentors américains avaient déboursé six millions de dollars cash pour financer quatre jours de guerre pour un million cinq cent mille par jour. Nous y reviendrons un autre jour. Après l’échec d’atteinte de l’objectif, ces Tutsi Rwandais ont fait un appel de fonds auprès d’anciennes autorités zaïroises pour continuer la guerre contre LD Kabila. Elles avaient en commun la déception de se priver les privilèges du système mobutiste sauf l’un d’eux, Raphaël qui l’a fait certes en Businessman contre les RD Congolais ; en utilisant son demi-frère qui n’est pas Congolais parce qu’il est né de père juif et de mère Mubemba de la Zambie : MOKAT. C’est ainsi, selon l’ordre d’importance des fonds libérés, quatre Congolais ont répondu à cet appel. Il s’agissait de : Raphaël Kateba Katoto 150 millions de dollars, Léon Kengo wa Dondo 50 millions de dollars, Alexis Tambwe Mwamba 30 millions de dollars et l’épouse du feu Maréchal Mobutu, Bobila Dawa qui libéra 24 millions de dollars. C’est de cette façon, pour récupérer plus tard leurs mises de la guerre contre le peuple RD Congolais, Léon Kengo wa Dondo devait rester Président du Sénat tout au long du régime Tutsi d’Hypolite Kanambe (HK), Alexis Tambwe Mwamba sera l’extraordinaire ou plutôt l’arrogant ministre et aujourd’hui Président du Sénat, l’enfant de Bobila Dawa, Nzanga Mobutu qui, après avoir récupéré la mise de sa mère dans cette guerre, préféra regagner vivre près des siens et Moïse Katumbi, demi-frère de Raphaël Kateba Katoto resta gouverneur de la plus riche province minière de la RDC. Quand il a pu récupérer la mise de son frère ; son embrouille avec HK fut réglée quand nos provinces ont été démembrées de 9 à 26 dans le fallacieux motif de s’approcher des gouvernés alors que nous savons tous bien que l’union qui fait la force et non le contraire. Vous comprenez par quelques lignes ci-dessus que nos ennemis ont parfois la force parce qu’ils ne manquent pas de traitres parmi nous. Heureusement que la détermination du peuple Congolais s’affirme davantage. Mzee peut avoir signé les accords de l’EMERA mais il a su montrer son patriotisme le moment venu qui l’a même amené au sacrifice suprême. De même que l’actuel Président de la République, il pourrait avoir signé un accord avec FCC. Nous devons cependant comprendre que ses déclarations en publiques sont sans équivoques et méritent non seulement les encouragements mais aussi le soutien du peuple. Il n’a pas hésité d’affirmer haut et fort qu’il n’y aura pas de balkanisation tant qu’il sera Président. Cela voudrait dire que nos ennemis sont courroucés en écoutant cela. C’est pourquoi nous entendons des gesticulations des gens sans culture politique comme Shadary et leurs milices appelés bérets rouges. Ils croient exterminer le peuple. Comprenons que l’esprit de mort les tourmentent à cause de sang des RD Congolais qu’ils ont fait et continuent à verser. Que Dieu soit loué comme l’actuel régime est déterminé à arrêter cette aventure. Et si signature y a, c’est dans l’actif de la ruse que la stratégie utilise dans le monde politique pour avancer. La fin, justifie les moyens a dit Machiavel. Les traitres ci-dessus cités sont à effacer selon le jargon militaire. Ce qui est certain, l’homme ne récolte que ce qu’il a semé. Il est temps que Lamuka arrête aussi ses pleurnicheries. Ceux qui se disent vrais RD Congolais, c’est le moment ou jamais de se mobiliser comme un seul homme derrière celui qui incarne l’espoir de tout un peuple. Tout pouvoir dit-on vient de Dieu à moins d’être celui qui ne croit pas les saintes écritures. Nous l’avons dit et répété : « lorsqu’un sataniste a été vaincu spirituellement, il cherche la bagarre physiquement ». Continuez à observer les vrais opposants qui sont dans la coalition, si elle existe encore réellement cette coalition : le FCC. Ils refusent qu’on tire au clair les 200 millions de dollars sous menace de paralyser le pays ! Les masques commencent à tomber. Les ennemis du peuple ne se cachent plus.

0 vue

973222084

©2020 by AFRICA NEWS. Proudly created with Wix.com